Know how export

L’Egypte révoque l’obligation d’utiliser des lettres de crédit à l’importation

La banque centrale égyptienne a annoncé l’abrogation d'ici décembre 2022 de l'obligation d'utiliser des lettres de crédit pour financer les importations, obligation qui avait été introduite cette année.

Ägypten will Akkreditivpflicht für Importe beenden

Alors que le Premier ministre égyptien avait déjà annoncé l’annulation de cette obligation, la banque centrale égyptienne vient de confirmer cette abrogation dans un communiqué de presse. A partir d'aujourd'hui, la valeur seuil des importations passe de 5'000 à plus de 500'000 dollars US. Les sociétés qui expédient en Egypte des marchandises d'une valeur inférieure à 500'000 dollars US sont libérées de cette obligation, qui, d'ici décembre 2022, devrait être définitivement abrogée. Selon la banque centrale, cette mesure vise à relancer la conjoncture à moyen terme.

Le 12 février 2022, la banque centrale égyptienne avait mis en application une directive relative au contrôle des procédures d’importation et complétant la mise en place du système Advance Cargo Information (ACI). Depuis début mars, l'Égypte n'acceptait plus que les lettres de crédit (LC) pour financer les opérations d'importation. L'objectif était d’accroître la qualité des marchandises importées et de garantir le contrôle du commerce extérieur et la protection de l’industrie locale. Selon le dernier communiqué de la BCE donc, l’obligation d’utiliser des lettres de crédit pour financer les importations sera révoquée à la fin de l'année.

Source: Central Bank of Egypt

Vous avez des questions?

Si vous avez besoin d'informations complémentaires sur les formalités à accomplir à l'export, notre service ExportHelp se fera un plaisir de vous renseigner.

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Programme officiel