Membre du mois

«Il faudrait créer une sorte d’Amazon pour les produits suisses»

Le membre du mois de decembre 2020 – UFirst Group

S-GE a aidé UFirst Groupe à évaluer l'éventuelle implantation d'une succursale à l'étranger. L'entreprise a pu s'appuyer sur le réseau et les partenaires de confiance de S-GE pour prendre les bonnes décisions. Le groupe UFirst développe des portails d’e-commerce et des logiciels sur mesure depuis 2010. Le CEO Patrick Petzold évoque la trajectoire de UFirst à l'international, ainsi que les marchés qui comptent pour son entreprise.

 

UFirst Group
UFirst Group aide ses clients à conquérir le monde du numérique, mais aussi à répondre rapidement et dynamiquement aux évolutions du marché au moyen de processus et d’approches agiles.

Le département Service Design de UFirst Group accompagne les clients dans la recherche d’idées, la mise sur pied de solutions ou le testage de prototypes ou de composants logiciels finis. Ses équipes de conception aident les marques à se développer dans le monde numérique et créent des systèmes qui couvrent toutes les configurations courantes des appareils dans une optique durable, c’est-à-dire que leur maintenance et mise à jour sont faciles une fois intégrés au logiciel. UFirst Group accompagne ses clients tout au long du processus: du remue-méninges à la maintenance en passant par la conception, le design et la mise en place.

Patrick Petzold, quels sont vos principaux marchés d’exportation?
Nos marchés d’exportation sont ceux de nos clients; or, ils couvrent principalement l’Europe et les États-Unis. Notre cœur de métier est d’accompagner nos clients dans la numérisation de leurs processus. Ceci passe notamment par la vente de produits en Suisse et à l’étranger.

Quelles surprises avez-vous rencontrées à l’export? 
Nous nous démenons avec les réglementations sur la protection des données! Elles sont à la fois un casse-tête et une bénédiction. Certaines règles sont difficiles à respecter sans avoir à renoncer à de nombreux avantages pour l’utilisateur. L’interprétation n’est pas toujours claire non plus. Il est donc important de trouver le bon équilibre. De plus, notamment dans le B2C, les réglementations de protection des consommateurs sont assez différentes d’un pays à l’autre, ce qui complique la logique interne des systèmes. En fait, nous aimons beaucoup la complexité, mais elle ne nous permet pas nécessairement d’atteindre notre objectif: créer ou accroître la valeur. Je trouve également passionnantes les différences de comportement des utilisateurs à travers le monde: les comportements culturels ou spécifiques au marché deviennent visibles et perceptibles beaucoup plus rapidement grâce au numérique, et nous apprenons beaucoup de choses très vite.

Où voyez-vous vos prochains débouchés? 
La Suisse a une bonne, voire une très bonne réputation en matière de qualité et de conception, mais il est encore rare que les fabricants suisses soient directement actifs sur le marché. Parfois, il y a un manque de courage ou de volonté d’utiliser les canaux de vente directe. Parfois, les marques ou fabricants n’ont pas les ressources pour superviser ou mettre en place un canal de vente directe. Je vois donc un monde d’opportunités, si les fabricants et les marques unissaient leurs forces pour bâtir une plateforme commerciale électronique. Il faudrait créer une sorte d’Amazon pour les produits suisses! 

Comment S-GE vous a-t-elle soutenus dans votre réussite?
Nous avons contacté S-GE pour savoir s’il était judicieux d’ouvrir une succursale en Espagne ou au Portugal et pour nous faire une idée des éventuels obstacles et opportunités. Nous avions un tas de questions sur les droits et obligations des employeurs, la création d’une entreprise, le choix de l’emplacement... S-GE a su nous expliquer les points forts et les risques, et nous a mis en contact avec des entreprises qui avaient surmonté des problèmes similaires. Nous avons bénéficié d’un vaste réseau et conclu des partenariats de confiance, le tout avec un bon rapport qualité-prix. Nous nous sommes sentis très bien épaulés.

Qu’appréciez-vous particulièrement dans les conseils et les voyages de prospection pour entreprises organisés par S-GE?
Le fait de découvrir de près les développements locaux, et l’ancrage régional. Choisir sur papier est une chose. Mais visiter une ville ou une région au préalable pour découvrir la mentalité des gens et le style de vie, c’est inestimable. Bien sûr, c’était trop court et le programme était intense! Mais cela nous a permis de prendre les bonnes décisions. Et le suivi est également excellent.

Tous les entrepreneurs qui ne connaissent pas encore la région qui les intéresse ont tout intérêt à profiter de cette offre!

Rejoignez notre communauté d’exportateurs

Vous souhaitez rester informés de l'actualité des marchés internationaux, échanger avec des exportateurs et experts chevronnés et bénéficier d'offres exclusives réservés à nos membres? Intégrez notre communauté d'exportateurs forte de 2300 membres.

Liens

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel