Membre du mois

«Une technologie suisse de pointe pour la localisation de fuites de gaz en utilisation dans le monde entier grâce à S-GE»

Le membre du mois de fevrier 2021 – Distran AG

Spin-off de l’ETH, Distran a bénéficié de l’aide de S-GE (Switzerland Global Enterprise) pour accéder au plus grand groupe polonais de raffineries et décrocher des contrats. Les caméras à ultrasons de Distran permettent aux professionnels d’identifier des fuites de gaz dans les secteurs pétrolier et gazier, électrique et chimique. Distran est également fournisseur de la NASA, l’une de ses caméras étant utilisée dans la Station spatiale internationale pour localiser les fuites d’air à bord de la cabine.

Membre fevrier Distran

Créée en 2013, Distran est née sur le campus de l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETH). Elle a mis au point les premières caméras à ultrasons au monde qui permettent de détecter des fuites de gaz à plusieurs mètres de distance sans entrer en contact avec le gaz. Cette opération devient donc plus sûre et plus efficace, ce qui est aussi une bonne nouvelle pour l’environnement. Lors de la création de Distran, les deux principaux objectifs étaient de faire des découvertes scientifiques tout en produisant des effets significatifs pour l’environnement et la sécurité des personnes. Les caméras à ultrasons de Distran sont utilisées par les professionnels des secteurs pétrolier et gazier, de la production électrique et de l’industrie chimique. Les fuites de gaz sont identifiées à partir des ultrasons qu’elles émettent.

Florian Perrodin, quel est le concept sur lequel repose votre entreprise?
Distran a pour ambition de surmonter les contraintes liées aux inspections industrielles et de permettre une classification et une hiérarchisation adéquates des opérations de maintenance et des réparations. D’une part, nous réduisons l’empreinte environnementale du secteur causée par des rejets de gaz accidentels découlant de fuites non détectées. D’autre part, nous réduisons considérablement l’exposition des travailleurs au gaz car nos caméras peuvent détecter n’importe quel type de fuite de gaz à une distance de sécurité. Par exemple, 3 % de tout le méthane (gaz à effet de serre) extrait est perdu à cause de fuites - cela représente 30 milliards de dollars par an et contribue fortement au réchauffement climatique. Nous avons mis au point notre première caméra acoustique en 2013; il s’agissait alors de la première caméra acoustique au monde destinée à localiser les fuites de gaz sur des sites industriels. Nous bénéficions du soutien de la Fondation Suisse pour le Climat et de l’Office fédéral de l’environnement.

Quels sont vos marchés d’exportation les plus importants et pourquoi?
Étant donné que nos produits sont utilisés dans des installations industrielles, nos plus gros marchés sont les pays les plus industrialisés. En 2013, c’est d’abord en Suisse que nos produits ont été utilisés et développés. Une fois que nous avons compté Alstom puis GE dans notre clientèle, nous avons rapidement commencé à vendre dans plus de 20 pays, nos principaux marchés étant l’Europe (surtout l’Allemagne et la France) et les États-Unis. Nous sommes également implantés au Moyen-Orient et dans plusieurs pays d’Asie. À l’avenir, nous avons l’intention de développer nos activités en Europe, en Amérique du Nord, en Chine et en Corée. Nous avons exporté environ 90 % de notre production en 2020, mais cette part devrait encore croître durant l’année à venir.

«Sans l’aide de S-GE, il aurait été beaucoup plus difficile et long, voire impossible (notamment en raison de la barrière de la langue) d’entrer en contact avec ce groupe.»

Quels sont les principaux enseignements que vous tirez de votre processus d’internationalisation?
Nous avons appris que l’internationalisation était la clé de notre réussite. Elle nous a permis d’atteindre des segments de clientèle non représentés dans l’écosystème industriel suisse. Sans l’internationalisation, Distran n’aurait pas pu connaître une telle croissance au fil des ans.

De quoi êtes-vous particulièrement fiers?
Ces dernières années, des acteurs mondiaux de premier plan, comme Shell, GE, Roche, la NASA ou Air Liquide, nous ont fait confiance. Bien que Distran soit une PME suisse de taille modeste, nous fournissons notre technologie acoustique de pointe pour la détection de fuites de gaz à de grandes entreprises. Nous sommes également très fiers d’être un fournisseur de la NASA. L’une de nos caméras est actuellement utilisée dans la Station spatiale internationale pour détecter les fuites à bord de la cabine module. Les experts de la NASA recherchaient via leurs réseaux une méthode fiable de détection des fuites de gaz afin d’améliorer les systèmes déjà employés. Notre distributeur américain a pu attirer l’attention de la NASA, notre produit a été soumis à des essais avec d’autres produits et il a finalement été sélectionné pour être utilisé par les astronautes de la Station spatiale internationale pendant les opérations de maintenance et pour la recherche de fuites d’air dans les modules de l’ISS.

Dans quelle mesure S-GE a-t-elle contribué à votre succès?
S-GE a apporté un grand soutien à Distran lors de son entrée sur le marché polonais, par exemple. M. Michael Bronowski (responsable du Swiss Business Hub Central Europe) et Mme Katalin Dreher (conseillère senior, S-GE Zurich) nous ont aidés à accéder au plus grand groupe polonais de raffineries et à décrocher des contrats. Sans l’aide de S-GE, il aurait été beaucoup plus difficile et long, voire impossible (notamment en raison de la barrière de la langue) d’entrer en contact avec ce groupe.
 

Rejoignez notre communauté d’exportateurs

Vous souhaitez rester informés de l'actualité des marchés internationaux, échanger avec des exportateurs et experts chevronnés et bénéficier d'offres exclusives réservés à nos membres? Intégrez notre communauté d'exportateurs forte de 2300 membres.

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel