Russie

Informations pays Russie

Le marché russe, avec ses 150 millions de consommateurs, offre des opportunités pour les entreprises exportatrices suisses, même si l'économie russe a souffert ces dernières années des prix bas du pétrole et des fluctuations des taux de change.

En collaboration avec le Centre de recherche conjoncturelles (KOF) de l’ETH Zürich, S-GE a établi un classement des meilleurs marchés d’exportation. Celui-ci révèle les marchés qui revêtent un intérêt particulier pour les PME suisses.
En collaboration avec le Centre de recherche conjoncturelles (KOF) de l’ETH Zürich, S-GE a établi un classement des meilleurs marchés d’exportation. Celui-ci révèle les marchés qui revêtent un intérêt particulier pour les PME suisses.

Les premiers pas sur le marché russe, tout comme le développement des activités existantes, doivent être bien préparés car les obstacles à l'importation sont multiples et compliqués (p. ex. certifications propres à la Russie). Dans le rapport «Doing Business» de la Banque mondiale, la Russie ne cesse de grimper. Le gouvernement s'est fixé pour objectif de faire partie des 20 premiers de la liste. Le marché russe est également intéressant car il garantit un accès facilité à d'autres marchés grâce à l'Union économique eurasiatique avec la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan et l'Arménie.

En Russie, on préfère, même dans le domaine des affaires, parler russe. Une PME suisse qui veut exporter en Russie doit donc pouvoir répondre aux exigences de langue ou avoir un traducteur fiable. Il est également avantageux d'avoir un partenaire de confiance pour remplir les documents douaniers ou administratifs. Une étude professionnelle du marché et une recherche approfondie de partenaires devraient avoir lieu avant tout projet d'exportation.

Exportations suisses 2017

CHF

Importations suisses 2017

CHF

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel