Guide

Créneaux B2B à occuper dans les fintech vietnamiennes

Au cours de l'année écoulée, l'industrie fintech s'est développée de manière significative au Vietnam grâce à l'adoption croissante des transactions numériques, à un commerce électronique en plein essor et aux efforts accrus du gouvernement pour encourager les paiements numériques, selon le dernier rapport de Fintech News sur le paysage fintech national. Apprenez-en plus dans notre rapport!

Fintech

En 2019, le Vietnam se classait déjà au deuxième rang de l'ASEAN en termes de financement des fintech, attirant 36% de l'ensemble des investissements du secteur de la région. Cet optimisme intervient alors que le Vietnam connaît un boom des paiements numériques et du commerce électronique dans un contexte de restrictions liées aux COVID-19 et de crainte de contagion.

Au premier trimestre 2020, les paiements électroniques ont augmenté de 76% et la valeur totale des transactions a bondi de 124% par rapport au premier trimestre 2019. Les acteurs de cet espace ont enregistré une croissance sans précédent, les paiements sur le portefeuille mobile MoMo ayant doublé depuis février. L'activité e-commerce s'est également considérablement accélérée cette année, le nombre total de visites par applications mobiles atteignant 12,7 milliards au 2e trimestre 2020 et augmentant de 43% en comparaison trimestrielle avec l’année précédente

Ces nouveaux comportements des clients sont en partie motivés par la volonté du gouvernement de favoriser le développement et l'adoption de la technologie dans le secteur bancaire et financier. Le gouverneur de la State Bank of Vietnam, Le Minh Hung, a cité la promotion des paiements scripturaux, la banque numérique et la banque verte comme les trois principales priorités du secteur pour la période 2020-2025.

Un écosystème fintech en pleine croissance au Vietnam 

Depuis 2017, l’écosystème fintech vietnamien est passée de 44 start-up à plus de 120 entreprises. Elles opèrent dans un large éventail de domaines, bien que les paiements restent le segment dominant, les entreprises de cet espace représentant 30% de toutes les fintech au Vietnam.

Bien qu'il soit évident que l'industrie fintech vietnamienne est de plus en plus saturé, il y a encore des créneaux à occuper. 

Opportunités pour les entreprises fintech suisses

Comme le marché est largement dominé par des acteurs opérant selon un modèle business-to-consumer (B2C), il reste beaucoup de place aux acteurs B2B, notamment ceux qui tirent parti de la technologie pour aider les banques et les institutions financières en place à numériser, automatiser et réduire rapidement leurs coûts. Les banques vietnamiennes ont accéléré leur passage au numérique, en s'associant à des sociétés fintech pour intensifier leurs efforts.

Les entreprises Fintech suisses sont particulièrement actives dans le segment B2B, et des acteurs suisses tels qu'Avaloq, Temenos et Adnovum se sont forgé une réputation mondiale en créant des solutions fiables et innovantes pour un public international.

Downloads

Vietnam Fintech Report 2020

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel