Rapports industriels

Rapport sectoriel: le marché MEM en Corée du Sud

Ce récent rapport explore trois domaines essentiels de l’industrie MEM en Corée: la machine-outil, l’impression 3D et la robotique. Dans la machine-outil, le rapport se concentre sur les systèmes d’usinage multitâches à grande vitesse. La demande de machines-outils, notamment pour équiper des centres d’usinage, est en hausse et les exportations suisses ont augmenté ces dernières années. Les procédés suisses de fabrication avancés ont de bonnes chances sur ce marché florissant.

Machines-outils, imprimantes 3D et robotique: des segments clés de l’industrie MEM en Corée du Sud.
Machines-outils, imprimantes 3D et robotique: des segments clés de l’industrie MEM en Corée du Sud.

L’industrie mécanique coréenne est en recul en termes d’importations et exportations, sauf dans la machine-outil. Ce domaine devrait croître à un rythme annuel moyen de 9,46% jusqu’à 2019, pour atteindre un volume de près de 16 milliards de francs. Grâce à la croissance des secteurs de l’automobile, de l’électronique et des machines en Corée, la demande de biens d’équipement est en plein essor. L’industrie des semi-conducteurs et des écrans sont les secteurs à l’origine des plus gros investissements: dans les semi-conducteurs notamment, la Corée a investi près de 40 milliards de dollars en 2017.

Les importations de machines-outils en provenance de Suisse ont atteint 82 millions de dollars en 2016, soit environ 7% des importations coréennes totales. Beaucoup de machines-outils suisses relèvent de la catégorie des systèmes multitâches à grande vitesse, comme les centres d’usinage CNC. À l’avenir, les machines-outils devraient générer de la valeur dans les procédés de fabrication complexes, hybrides et intelligents. En raison de la demande croissante de production en petites séries, les entreprises suisses feraient bien de suivre de près l’évolution de cette tendance en Corée. À moyen ou long terme, il est conseillé de se concentrer sur des secteurs comme l’aérospatiale, la médecine et les biotechnologies, où la production en petites séries sera prioritaire.

Les systèmes d’usinage multitâches à grande vitesse permettent de maximiser l’efficacité du processus de fabrication. Ce segment est le plus important dans la machine-outil, dont il devrait représenter environ la moitié de la valeur en 2019 car i croît plus vite que l’ensemble du marché des machines-outils (9,46%). Dans les produits haut de gamme (machines de précision, rectifieuses), le Japon, l’Allemagne et la Suisse sont en concurrence sur le marché coréen, où les produits locaux représentent 31%. Le chapitre 4 du rapport décrit plus en détail la demande de technologies d’usinage multitâches à grande vitesse.

Avec l’expansion de la fabrication en petites séries, la demande de pièces usinées ou produites par impression 3D devrait dépasser la demande de pièces moulées par injection. Ainsi les applications de l’impression 3D – qui en est encore à ses débuts - devraient-elles connaître une expansion marquée.

Le marché coréen de la robotique devrait atteindre 4 milliards de francs en 2019. La Corée du Sud occupe la deuxième place mondiale en termes d’utilisation de robots industriels (40 000 unités en 2015). C’est d’ailleurs la plus forte densité de robots (nombre de robots par travailleur) au monde, ce qui montre la dépendance de l’industrie aux robots. À l’avenir, le nombre d’usines intelligentes devrait augmenter avec le développement de l’internet des objets et des services cloud. En particulier, la demande de robots «collaboratifs», capables de travailler main dans la main avec l’humain, devrait croître rapidement.

Ce rapport en anglais donne un aperçu des perspectives de l’industrie coréenne, du marché des machines-outils, des systèmes d’usinage multitâches à grande vitesse, de l’impression 3D et de la robotique. Il inclut également des recommandations pour les entreprises suisses visant le marché coréen ainsi que des informations sur les marchés publics en Corée.

Pour toute question sur ce marché, merci de contacter Alain Graf, Consultant Asie.

Ne manquez pas nos entretiens-pays Corée, les 4 juin et 1er octobre 2018 à Renens!

En savoir plus sur le sujet
Partager

Demander le document

Les membres de S-GE bénéficient d’un accès illimité à ce contenu.
En savoir plus sur l’adhésion à S-GE.

Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel