Rapports industriels

Rapport: le secteur ICT indonésien

L’économie numérique devrait accroître le PIB indonésien de 150 milliards de dollars d’ici 2025. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement indonésien développe massivement les infrastructures dans le cadre du projet Palapa Ring, qui étendra le réseau 4G à l’ensemble des villes et départements du pays d’ici 2019. Pour soutenir cette transformation numérique, le gouvernement a mis en œuvre plusieurs programmes nationaux, en particulier Go Digital Vision 2020, e-smart IKM et 100 Smart City Movement. Ces initiatives ont pour but de développer les start-up locales, soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) et préparer le terrain pour l’arrivée de l’Internet des Objets (IdO).

Le secteur des technologies de l’information et de la communication (ICT) en Indonésie offre de nombreux débouchés aux sociétés suisses.
Le secteur des technologies de l’information et de la communication (ICT) en Indonésie offre de nombreux débouchés aux sociétés suisses.

Le marché indonésien, fort de quelque 260 millions de personnes, est particulièrement attrayant pour les fournisseurs de produits TIC. L’Indonésie étant connue comme le premier pays au monde en termes de temps moyen passé sur les smartphones, il s’agit donc du marché mobile connaissant la plus forte croissante dans la région Asie-Pacifique. Les entreprises locales investissent désormais dans tous les domaines des TIC, notamment le matériel informatique, les logiciels et les services. Dans leurs dépenses, les entreprises privilégient les «logiciels en tant que services » (SaaS) et les services cloud. D’autres technologies suscitent la demande: l’analyse de données, la gestion de centres de données et l’externalisation de services informatiques. En matière d’IdO, le marché a également besoin de dispositifs équipés, tels qu’ audio ID, technologies de la mobilité, systèmes de localisation en temps réel et capteurs de réseau.

Possibilités à exploiter pour les prestataires suisses

En 2016, la valeur des systèmes de traitement de données, pièces incluses, et des téléphones importés s’élevait à près de 6,3 milliards de dollars. L’Indonésie importe principalement ces équipements de Chine et de ses voisins de l’ASEAN. L’Indonésie a bénéficié d’investissements étrangers et a vu plusieurs de ses entreprises s’associer à des entreprises étrangères. Bien que les sociétés suisses soient encore relativement peu présentes sur le marché indonésien, le potentiel qu’il représente reste très prometteur. Néanmoins, le rôle des fournisseurs suisses devrait se renforcer grâce à l’accord de libre-échange encours de négociation entre l'AELE et l'Indonésie. S’il aboutit, l’accord pourrait procurer des avantages commerciaux aux fournisseurs suisses actuels et à venir.

Le rapport analyse le marché indonésien des TIC: clients, concurrents, caractéristiques du secteur, canaux de distribution, taille et structure du marché, principaux acteurs, tendances et projections.

 

Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel