Actualités

Le commerce extérieur suisse s'est renforcé en mai 2017

En mai 2017, le commerce extérieur suisse s’est montré dynamique. Corrigées des jours ouvrables, les exportations ont progressé de 7,5% et les importations de 8,7%. Les produits chimiques et pharma ont dopé la croissance dans les deux sens du trafic. La balance commerciale boucle avec un imposant excédent de 3,4 milliards de francs.

Les exportations suisses ont augmenté en mai 2017

Evolution globale

En mai 2017, les exportations corrigées des jours ouvrables se sont consolidées de 7,5% sur un an (réel : +4,5%). En termes désaisonnalisés (comparaison avec le mois précédent), elles se sont également accrues, et même de 4,6%. En légère baisse depuis le début de l’année, la tendance est repartie vers le haut. Les importations ont augmenté de 8,7% en rythme annuel (réel : +4,5%). Comparées à avril 2017 et après désaisonnalisation, elles ont crû de 2,8%. La tendance haussière enregistrée depuis décembre 2016 s’est ainsi renforcée.

Les exportations vers la Chine passent la barre de 1,1 milliard de francs

Après correction des jours ouvrables, tous les secteurs ont affiché une hausse des ventes ; celle-ci s’est toutefois échelonnée entre +1 et +25%. Plus de la moitié de l’essor total – de 1,3 milliard de francs – a reposé sur les produits chimiques et pharmaceutiques (+9%).
Le secteur textiles, habillement et chaussures s’est montré le plus dynamique, dopé par l’expansion des retours de marchandises. Les véhicules, notamment ceux ferroviaires, ainsi que les métaux ont également arboré une croissance à deux chiffres. Pour la première fois depuis longtemps, l’horlogerie a affiché une forte hausse (+9% ; +140 millions de francs). Au sein de la chimie-pharma, les ventes de principes actifs ont bondi de plus de moitié (+497 millions) pendant que celles de produits immunologiques se renforçaient de 7%. Dans le secteur machines et électronique, les machines motrices (+59%) ont grandement contribué à l’évolution positive du numéro deux de l’export (+1%).
Sur les marchés, l’essor des exportations a principalement été insufflé par les deux principaux débouchés, l’Asie (+16%) et l’Europe (+8% ; UE : +9%). Côté asiatique, Singapour, la Chine et le Japon sont sortis du lot ; la demande de ce trio a gonflé de 30 à 50% (total : +590 millions de francs). Sur le Vieux Continent, l’Autriche a gagné un quart pendant que l’Allemagne et l’Italie progressaient de respectivement 16 et 12%. Le chiffre d’affaires a en revanche fléchi de 5% avec l’Amérique du Nord (USA : -5%) et de 4% en Amérique latine.

Importations : 70% de la croissance repose sur les produits pharmaceutiques

En mai 2017, les importations corrigées des jours ouvrables se sont renforcées de 9%. Trois quarts des groupes ont progressé. Avec un envol d’un quart, les arrivages de produits chimiques et pharmaceutiques ont cartonné. Ce secteur a du coup généré plus de 70% de l’accroissement à l’entrée.

La performance des produits chimiques et pharma a porté la griffe des médicaments (+630 millions de francs) et des principes actifs (+406 millions), dont les importations se sont accentuées de moitié respectivement de trois quarts. Les produits énergétiques ont également brillé (+18% ; effet prix uniquement). Le secteur textiles, habillement et chaussures (+14%) ainsi que les métaux (+11%) ont aussi arboré une croissance à deux chiffres.

A l’exception de l’Amérique du Nord (-20%), les importations provenant de tous les continents ont gagné du terrain. Celles d’Europe (+14%) se sont révélées plus dynamiques que la moyenne. Le bond de l’Irlande (+70%) et de l’Autriche (+45%) a découlé de la vitalité des produits pharma. Deux voisins, l’Allemagne (+17% ; +649 millions de francs) et la France (+16% ; +164 millions), ont également brillé. Les importations d’Asie, le second plus important fournisseur de la Suisse, ont augmenté de 3%. Le repli de l’Amérique du Nord a résulté d’une l’évolution contraire dans l’aéronautique : les livraisons des USA ont chuté (-371 millions de francs) alors que celles du Canada triplaient (+106 millions).

Liens

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel