Global Opportunities

Serbie: le programme IPARD stimule les investissements dans l’agroalimentaire

Grâce au programme IPARD de l’Union européenne, composante de l’Instrument d’aide de préadhésion axée sur le développement rural, 175 millions d’euros sont versés par tranches annuelles à la Serbie sur la période 2014-2020. On estime que ces subventions IPARD devraient donner lieu à des investissements dans l’agriculture d’un montant total de 400 millions d’euros environ. Le programme permet aux exploitants agricoles serbes d’acheter en Suisse des machines et équipements d’une valeur maximale de 100 000 euros par fournisseur.

Picture of greenhouses
serres

Alors qu’elle entame le processus d’adhésion à l’UE, la Serbie bénéficie de l’Instrument d’aide de préadhésion dans le domaine «Agriculture et développement rural» de l’IPARD. Les subventions IPARD auront des retombées positives directes sur les agriculteurs, les entreprises et les communautés rurales de Serbie, l'objectif étant de renforcer la compétitivité du secteur agricole et alimentaire, de permettre l’adoption de normes de sécurité alimentaire et d’améliorer la qualité de vie dans les zones rurales.

L’importance de l’agriculture en Serbie

L’agriculture est un secteur clé de l’économie serbe et constitue une part importante du produit intérieur brut, soit 20%. Les cultures les plus répandues sont les céréales, notamment le blé, le maïs et le tournesol.

Structure de la production agricole:

  • céréales et légumes (58%)
  • bétail (30%),
  • fruits (10%)
  • viticulture (2%).

L’agriculture joue également un rôle important dans les exportations de la Serbie. D’après les statistiques, les produits agricoles représentaient 20% du total des exportations en 2016, la plupart étant destinés à des pays de l’UE. Ainsi, 64% des exportations agricoles sont destinées au marché de l’UE.

Quand agriculture et informatique se complètent: la première «ferme numérique» de Serbie

Si la production de denrées agricoles repose encore largement sur des méthodes traditionnelles, l’avenir de l’agriculture réside dans la mise en œuvre de multiples solutions technologiques, telles les machines-outils automatiques, qui permettront d’optimiser les exploitations. Le développement synergique des deux secteurs les plus prometteurs de Serbie, l’informatique et l’agriculture, permettra l’émergence d’une agriculture durable, qui pourrait devenir le principal segment de l’économie.

En mars 2018, la première ferme numérique de Serbie a ouvert ses portes: cet établissement unique en son genre utilise des technologies de pointe couplées aux machines agricoles pour des applications concrètes, dans les champs. La ferme numérique a été conçue par le BioSense Institute de Novi Sad.

Des opportunités pour les entreprises suisses

En juillet 2018, les dix premiers contrats d’achat de machines financés par les fonds de l’IPARD ont été remis à des exploitants agricoles serbes. Les producteurs serbes peuvent également acheter des machines et des équipements auprès de fournisseurs suisses, à concurrence de 100 000 euros par fournisseur.

Par ailleurs, ils peuvent investir dans le traitement des fruits, des légumes et des raisins, notamment pour moderniser les équipements de séchage, surgélation, coupe, mixage, traitement thermique et conservation de la chaleur, entreposage, emballage etc.

La production biologique présente également un beau potentiel de développement dans le secteur agroalimentaire. Enfin, le secteur alimentaire peut s’appuyer sur la production d’aliments sains et de grande qualité, très demandés à l’étranger.

Meilleures pratiques: entreprises agroalimentaires suisses

Nestlé Adriatic

Fondée en 2003 à Zagreb, Nestlé Adriatic est présente en Croatie, en Serbie, en Bosnie-Herzégovine, en Macédoine, au Monténégro et au Kosovo. Quant à Nestlé Adriatic S LLC, créée en 2005, elle a son siège à Belgrade et couvre la Slovénie depuis 2011. Nestlé Adriatic propose plus de 700 produits différents et 30 marques connues à l’international comme Nescafé, Thomy, Maggi, Nesquik, KitKat, Smarties, Lion, Purina et Nestlé Céréales.

Depuis 2011, date d'ouverture de l’usine de Surčin en Serbie, l’entreprise a investi plus de 12,5 millions d’euros dans des usines et équipements et dans le développement de ses produits. L’entreprise travaille uniquement avec des fournisseurs locaux appliquant des normes reconnues telles qu’ISO 22000, HACCP et BPF.

Aujourd’hui, l’usine de Serbie approvisionne environ 22 millions de consommateurs dans la région en produits de grande qualité, exporte vers 23 pays et entend développer encore ses exportations. Plus de 30% des matières premières utilisées pour fabriquer les produits alimentaires fabriqués dans l’usine de Surčin proviennent de producteurs serbes. Parmi les produits d'origine locale: l’huile, le sucre et les légumes (poivrons, carottes, céleris, panais, épinards, persil, aneth).

L’usine suit l’exemple de Nestlé dans ses efforts pour créer des produits plus sains et plus goûteux en renouvelant 80% de sa gamme d’aliments et en s’engageant à ce qu’en 2020, tous les produits Maggi contiennent moins de sel, sucres et acides gras saturés, soient exempts de colorants artificiels et contiennent davantage de céréales complètes, légumes, légumineuses et graines.

Koelemann Food Products

Koelemann Food Products, basée à Svilajnac en Serbie, se consacre principalement au conditionnement de cornichons et d’olives dans différents types d’emballage. L’entreprise travaille uniquement sous marques de de distributeurs et s’approvisionne en matières premières via son réseau d’agriculteurs et de coopératives en Serbie.

Aquawell Production

L’entreprise suisse Aquawell a réalisé un investissement sur site vierge pour créer à Kosjeric, en Serbie, une usine de production d’eau entrée en service en avril 2017. L’eau «SAINT JOHN» présente un équilibre remarquable entre différents minéraux, ce qui permet au corps humain d’absorber toutes les substances et de les utiliser de manière optimale. Selon M. Jovanovic, PDG d’Aquawell Production, l’entreprise applique les normes ISO et HACCP ainsi que le code de travail en vigueur en Suisse.

Vous souhaitez en savoir plus sur les opportunités dans le secteur agroalimentaire serbe? Contactez notre conseiller senior pour l’Europe, Benedikt Schwartz, qui se fera un plaisir de vous renseigner sur les débouchés commerciaux en Serbie.

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
How should we contact you?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel