Global Opportunities

Les medtech, un pilier de la croissance dans l'ASEAN

Le marché des technologies médicales en Asie devrait afficher un taux de 8% et dépasser l’UE, deuxième marché mondial, d’ici 2020. En tant que marché mais aussi passerelle vers les pays voisins, Singapour est bien placé pour permettre aux entreprises suisses de prendre part à cette dynamique. 

Vue de Singapour

Forte croissance des besoins et de la demande de soins de santé à Singapour et dans toute l’ASEAN

Singapour continue de figurer en haut du classement mondial dans le domaine des soins de santé. Il n’est d’ailleurs pas difficile de comprendre pourquoi les besoins augmentent de façon exponentielle depuis quelques années.

Cela s’explique principalement par la hausse de la demande due au tourisme médical provenant des pays voisins ainsi que par le vieillissement de la population. La croissance démographique est de 0,5% l’an depuis une décennie, soit 5% en 10 ans.

La demande dépasse à présent l'offre, et le pays cherche le moyen de stimuler cette dernière pour répondre à ses besoins croissants.

Le pays n'est certes pas le seul dans cette situation, ses voisins de l'ASEAN étant tous confrontés à une crise similaire dans le domaine de la santé. L’essor des classes moyennes et leur pouvoir d’achat grandissant, ajoutés à la faible progression de la recherche-développement du secteur médical ces dernières années, n’ont fait que creuser l'écart. Le secteur doit rapidement se revigorer et accélérer son développement pour éviter que les tensions actuelles ne se transforment en crise majeure.

Le gouvernement singapourien est conscient des défis

Ces problèmes ont été reconnus il y a déjà des années, et le gouvernement n’a pas tardé à réagir. Dans ses discours sur le budget, année après année, il met l'accent sur la transformation et le développement du secteur de la santé; il a également rédigé une feuille de route (Healthcare Industry Transformation Map) afin de mettre sur pied des stratégies visant à adapter les soins et la main-d'œuvre aux défis existants.

Globalement, cette approche en trois volets s’articule comme suit:

  1. Promouvoir l’emploi et les compétences
  2. Augmenter la productivité
  3. Stimuler l'innovation

 En outre, dans le cadre de l’initiative «Smart Nation», les pouvoirs publics promeuvent résolument le développement des technologies afin d’améliorer la qualité de vie, encourager les traitements alternatifs et sensibiliser le public, dans l’espoir de soulager le système actuel.

Par ailleurs, pour aiguiller les initiatives du secteur privé, le gouvernement a mis de côté 4 milliards d’USD sur quatre ans (2016–2020). Enfin, reconnaissant que le secteur présentait des barrières élevées à l'entrée à plusieurs stades, il a mis en place des dispositifs (subventions et autres) pour faciliter aux entreprises l'entrée sur le marché.

L’ASEAN prend également des mesures pour lutter contre la crise de la santé

Pendant longtemps, dans les pays de la région, le secteur de la santé était paralysé par le manque d’infrastructures adaptées (main-d’œuvre et équipements), les inefficacités logistiques et les barrières réglementaires. Les gouvernements ayant pris conscience de la situation, ils ont décidé de renforcer leur coopération économique en créant l’«ASEAN Economic Community».

Depuis lors, les mouvements de main-d'œuvre qualifiée, de capitaux et de marchandises et services augmentent entre ces pays. Des problèmes persistants, tels que le manque d'infrastructures appropriées et les inefficacités logistiques, ont ainsi été résolus, contournés ou atténués.

Les barrières réglementaires (principal obstacle au développement du secteur) ont été réduites grâce à la création du «Centre of Regulatory Excellence (CoRE)».

Toutes ces initiatives ont permis à la situation de s'améliorer progressivement; le bloc économique est bien préparé pour l'introduction des technologies médicales les plus diverses.

Miser sur les technologies suisses

La promotion de la technologie en réponse aux défis actuels est de bon augure pour les entreprises suisses, auxquelles s’ouvrent quantités d’opportunités. Les technologies les plus demandées sont les suivantes:

  • intelligence artificielle, technologies d'assistance et robotique
  • logiciels de sensibilisation, de consultation des dossiers médicaux et autres informations de santé
  • nouvelles applications et technologies médicales
  • médicaments
  • recherche-développement de prototypes et solutions
  • Pharmaceuticals
  • Research and Development of new prototypes and solutions

Vous souhaitez en savoir plus sur les opportunités medtech en Asie du Sud-Est?

Pour découvrir comment les PME suisses peuvent se positionner, n’hésitez pas à contacter notre conseiller senior pour l’Asie, Alain Graf.

Contact

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel