Actualités

Digitalisation: nouveaux processus à l’export pour les PME

eFreight, par exemple, est un outil numérique qui vise à supprimer l’utilisation de documents papier dans le commerce international de marchandises. Un gain de temps et d’argent pour les PME.

Flux de marchandises et d’information vont de pair

La quatrième révolution industrielle ne concerne pas seulement la transition digitale des processus industriels: elle a aussi un impact sur le commerce international. La déclaration en douane, par exemple, peut sous certaines conditions se faire via internet. De cette façon le temps de traitement est raccourci, la marchandise parvient au client plus rapidement. Quels sont, pour les PME, les avantages à retirer du passage au numérique en matière de dédouanement et de transport de marchandises? Amber Road, partenaire stratégique de Switzerland Global Enterprise, propose des solutions sur mesure. «Nos applications sont développées pour aider nos clients à opérer la transformation digitale de leurs processus manuels. Dans le monde entier», explique Thomas Kofler, directeur des ventes chez Amber Road.

Des réseaux export toujours plus complexes, mais nécessaires

L’automatisation des processus est une chose, la mise en réseau des collaborateurs, clients fournisseurs, flux de marchandises et d’information en est une autre. Les flux de marchandises peuvent être visualisés grâce aux outils numériques. Il est aussi possible de suivre le produit, container ou envoi, du seuil de l’usine en Suisse jusqu’à son arrivée chez le client. Ces outils offrent une certaine sécurité aux PME. Tout comme peuvent le faire de solides réseaux: «La variabilité croissance des conditions cadres politiques et économiques vont inciter fournisseurs et acquéreurs à collaborer plus étroitement», estime Thomas Kofler.

L’automatisation en vogue chez les PME

«Les clients sont prêts aujourd’hui à consacrer les moyens nécessaires pour automatiser les processus et assurer la conformité de leurs envois», selon T. Kofler. Mais il faut que les PME y trouvent leur compte. «Pour accélérer la modernisation des PME, il faut des résultats immédiats, des «quick wins» comme, par exemple, le contrôle automatisé des transactions sur la base des listes de sanctions et d’embargos», conclut T. Kofler.

Forum du commerce extérieur 2016 sur le thème de l’industrie 4.0

Lors du Forum du commerce extérieur le 21 avril à Zurich, Thomas Koflter montrera aux participants comment adapter leur chaîne logistique aux nouvelles possibilités digitales, afin d’en améliorer l’efficacité. Les inscriptions sont ouvertes!

Plus d'articles sur la question dans notre Dossier «Industrie 4.0»

Voir aussi: «Industrie 4.0: chances des PME selon les leaders du marché»

A propos de Thomas Kofler, Sales Director:

Thomas Kofler est à la tête d’Amber Road Switzerland AG depuis 2009. A ce titre, il est responsable du marché européen germanophone et de la relation client en Suisse et en Europe. Avant cela, il a travaillé 10 ans comme managing partner dans une société de conseil spécialisée dans le transport et la logistique, le supply chain management et le commercial international. Thomas Kofler est titulaire d’un MBA de l’Université de Dallas au Texas et anime régulièrement des séminaires sur le contrôle à l’exportation et la conformité des envois en qualité d’expert.

A propos d’Amber Road:

Amber Road est un leader des solutions logicielles de Global Trade management (GTM) destinées à automatiser les processus d’importation et d’exportation et à assurer un flux de marchandises conforme à la règlementation. Et ce à un excellent rapport coût-efficacité. Les solutions GTM d’Amber Road reposent sur une plate-forme à la demande, un savoir-faire expert en commerce international et un management des processus transparent qui permet la mise en réseau d’importateurs, exportateurs, logisticiens, agences en douane et transporteurs.

www.amberroad.com

En savoir plus sur le sujet
Partager

Autres articles d'intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel