Expertise

Bien évaluer les risques à l’exportation, y compris sur les marchés matures

Dieter Gosteli, responsable Corporates chez AXA, décrit les facteurs de risques auxquels les PME doivent être particulièrement attentives en Europe, aux États-Unis et sur les autres marchés dits matures.

Dieter Gosteli sait exactement à quels risques s’exposent les exportateurs suisses
Dieter Gosteli sait exactement à quels risques s’exposent les exportateurs suisses

En Suisse, une PME sur trois est assurée chez AXA, l’un des premiers assureurs des entreprises en Suisse. Dieter Gosteli dirige le département Corporates depuis 2015 et il connaît bien les risques auxquels sont exposées PME à l’export.

Qui dit marché mature, dit besoins de couverture limités? Absolument pas.

Sécurité juridique, transparence, culture plus facile d’accès... Tels sont les avantages des marchés matures aux yeux des PME suisses. Pourtant, savoir contre quels risques s’assurer est une toute autre affaire.

Le risque que vous encourez dépend de ce que vous faites exactement

La majorité des entreprises présentes sur les marchés matures proposent des produits de haute technologie. De plus, certaines préfèrent souvent ouvrir leurs propres succursales, voire construire des sites de production sur place du fait de la grande importance de ces pays pour les exportateurs suisses.

Cependant, plus vous investissez de capital, plus votre risque augmente. Par exemple, un site de production de haute-technologie est équipé d’installations coûteuses dont la couverture peut être vitale pour l’entreprise.

Les PME suisses s’engagent moins dans les pays émergents et en développement, parce que les risques financiers peuvent y être plus élevés, notamment si les clients sont de mauvais payeurs.

En principe, la couverture d’assurance proposée à une entreprise dépend donc plus de son modèle d’affaires international que du pays d’exportation. Les services que les entreprises travaillant à l’export demandent le plus souvent chez AXA sont donc des assurances de biens et des assurances responsabilité civile. Ces dernières jouent d’ailleurs un rôle particulièrement important aux États-Unis selon Dieter Gosteli, car «ce pays constitue une exception parmi les marchés matures.»

Analyse des risques et protection accrue pour les néophytes et les petites entreprises

Dieter Gosteli conseille aux sociétés peu expérimentés à l’international ou aux petites entreprises de commencer par faire une analyse complète des risques. «Nous vérifions avec nos clients quels sont les risques fondamentaux, c’est-à-dire les risques susceptibles de causer des préjudices importants et que l’entreprise devrait assumer le cas échéant», précise Dieter Gosteli.

Suivant leur domaine d’activité, les petites entreprises ne sont pas nécessairement moins exposées que les grandes sociétés:

Si vous fabriquez des implants médicaux, vous risquez de devoir faire face à des demandes en dommages-intérêts astronomiques, quel que soit le nombre de vos collaborateurs ou votre chiffre d'affaires.

Outre les assurances de biens et les assurances responsabilité civile classiques, Dieter Gosteli recommande aux petites entreprises de souscrire une assurance-crédit. Lorsque les liquidités viennent à manquer, les défauts de paiement peuvent rapidement devenir problématiques.

Il en va de même pour les litiges. Les PME manquent généralement de moyens et de ressources pour s’offrir une assistance juridique complète. Et Dieter Gosteli d’ajouter: «Avec une assurance protection juridique, nous pouvons leur venir en aide et, dans les cas extrêmes cas, prendre en charge les coûts».

Les marchés matures restent importants pour les exportateurs

Les clients professionnels représentant une grande part du marché d’AXA en Suisse, Dieter Gosteli a un bon aperçu des marchés sur lesquels évoluent les exportateurs suisses et il est convaincu que les marchés matures continuent de jouer un rôle de premier plan. «Ce sont eux qui donnent le ton!», indique-t-il. Toutefois, il ne faut pas oublier que:

Le taux de croissance d’une économie n’est pas un indicateur du volume d’affaires potentiel pour l’entreprise.

Ainsi, un pays en développement peut enregistrer une croissance soutenue, mais les recettes et le potentiel commercial rester très faibles. À l’inverse, les marchés matures connaissent une croissance limitée, mais ils peuvent encore présenter des débouchés particulièrement intéressants.»

Bien entendu, cela ne signifie pas qu'il faille éviter les nouveaux marchés émergents; ils sont un moyen de contrebalancer des incertitudes politiques, comme le Brexit, dont l’économie britannique ne sortira probablement pas indemne.

Pour de nombreux économistes, la Chine est déjà un marché mature à plusieurs égards. Mais, comme le précise Dieter Gosteli, pas encore du point de vue des assurances. «Les compagnies d'assurance locales ne sont pas aussi développées que celles d’Europe: pour nous, cela signifie que la charge administrative est nettement plus élevée qu’en Allemagne ou en France lorsque nous élaborons une couverture d’assurance commune avec nos partenaires locaux.»

Quel que soit le marché choisi, Dieter Gosteli recommande de contacter rapidement un assureur afin de se prémunir des risques existentiels et de bien se préparer avant son implantation à l’étranger. C’est cette méthode qui peut assurer la réussite, sur les marchés matures comme sur les marchés émergents.

À propos d’AXA

Quelque deux millions de clients font confiance à AXA. Ils comptent sur son expérience et son expertise en matière de conseil dans le domaine de l’assurance de personnes, de choses, de la responsabilité civile, de l’assurance-vie ainsi que dans celui de la prévoyance santé et de la prévoyance professionnelle. AXA, l’assureur numéro un en Suisse, a une vision ambitieuse: créer un monde de libertés pour ses clients en leur offrant davantage que la sécurité financière et leur permettre ainsi de vivre en toute sérénité, grâce à des produits et à des services innovants, ainsi qu’à des processus simples, disponibles en ligne. À cet effet, quelque 4400 collaborateurs et 2800 collègues des quelque 300 agences et agences générales s’engagent quotidiennement. AXA Suisse appartient au Groupe AXA et a généré un volume d’affaires de 11 milliards de francs en 2018.

Rencontrez les experts d'AXA à l'Aussenwirtschaft!

Des experts d'AXA expliqueront à l’aide d’exemples pratiques en quoi il est si important pour une PME de gérer les risques à l’export. Dans un autre exposé, Jean-Pierre Wyss de u-blox, une société partenaire d'AXA, vous donnera un aperçu passionnant des possibilités de sa technologie sans fil et vous parlera de son expérience dans un nouveau marché.

Inscription

Liens

En savoir plus sur le sujet
Partager
Comment souhaitez-vous être contacté ?

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel