Actualités

La Suisse reste le pays le plus attractif pour les meilleurs

Au classement mondial des talents IMD World Talent Ranking 2017, la Suisse conserve sa première place. Le pays alpin est suivi du Danemark (2e) et de la Belgique (3e). Le classement établi par l’Institute of Management Development (IMD) s’intéresse à la capacité d’un pays à attirer et retenir les meilleurs.

Apprentie
Les bonnes notes de la Suisse découlent principalement de ses programmes uniques d’apprentissage.

Depuis 2014, l’Institute of Management Development (IMD) compare 63 pays quant à leur capacité à fournir un cadre économique capable de retenir la main-d’œuvre hautement qualifiée nationale et d’attirer la main-d’œuvre hautement qualifiée étrangère. L’étude repose sur les trois critères suivants : « Investissement et développement », « Attrait » et « Préparation ». Le premier de ces critères analyse l’investissement du pays dans les talents nationaux et le développement de ceux-ci. Le deuxième critère porte sur la capacité à aller puiser dans le pool de talents à l’étranger, et le dernier critère mesure la disponibilité des aptitudes et compétences dans le pool des talents. Parmi les dix premiers au classement de cette année figurent exclusivement des pays européens, mais le Canada, Hong Kong et Singapour suivent de très près.

D’excellentes notes dans toutes les catégories

Les bonnes notes obtenues par la Suisse pour le critère « Investissement et développement » sont principalement dues à ses programmes uniques d’apprentissage (voir notre fiche d’information sur l’éducation dual en Suisse), à la priorité élevée accordée aux formations des employés et à l’excellente qualité des infrastructures de santé.

Ce petit pays obtient la meilleure notre pour le critère « Attrait » grâce à son niveau élevé de qualité de vie, qui est reconnu non seulement par les personnes interrogées dans le cadre de l’étude, mais aussi par de nombreux autres classements mondiaux. Si le coût de la vie est peut-être élevé, la rémunération de la main-d’œuvre hautement qualifiée permet à la Suisse de demeurer attractive.

Pour le critère « Préparation », la Suisse réalise une performance exceptionnelle. Son système éducatif, son enseignement universitaire et son système de formation des cadres sont incomparables, sans oublier les compétences linguistiques.

Un système éducatif excellent

Afin de conserver un pool bien approvisionné de personnel hautement qualifié, la Suisse vise l’excellence dans la formation et l’enseignement. Avec l’Institut fédéral de technologie de Zurich (ETH), elle possède une université renommée qui figure en permanence parmi les dix meilleures au classement mondial des universités. D’autres universités, comme l’Institut fédéral de technologie de Lausanne (EPFL) ou l’Université de Bâle, sont elles aussi régulièrement reconnues à l’international pour leur performance et leur compétence. L’un des avantages de l’enseignement suisse est son système éducatif dual. Outre l’enseignement classique, le programme d’apprentissage constitue un pilier fort du dispositif. Plusieurs centaines de métiers différents peuvent être appris en apprentissage. Les formations professionnelles durent entre trois et quatre ans et combinent théorie à l’école et pratique directe du métier. L’apprentissage classique est ainsi complété par des compétences pratiques, ce qui permet d’obtenir une main-d’œuvre bien formée dès le début de la carrière professionnelle.

Pour en savoir plus sur la vie et l’éducation en Suisse, consultez notre Guide de l’investisseur.

Liens

Partager

Autres articles d''intérêt

Partenaire Premium

Partenaires stratégiques

Partenaire institutionnel

Programme officiel